Eduquer, tout ce qu'il faut savoir

Ni laxisme, ni violence. Les clés de la parentalité positive

L’éducation positive n’est pas ce que vous croyez !

Elle montre comment favoriser chez tout enfant l’autonomie, la responsabilité, les compétences émotionnelles, le plaisir de s’exprimer.

Il ne s’agit nullement de n’énoncer aucune règle, de ne jamais dire non à son enfant, de lui laisser tout faire sans limites. Une éducation positive implique un cadre, elle enseigne la tolérance à la frustration. Mais elle refuse la violence, sous ses formes les plus manifestes comme les plus subtiles. Par-dessus tout, elle respecte les besoins, les rythmes et les droits de l’enfant.

Dans ce livre, qui présente le panorama de plus de quarante ans de recherche, Isabelle Filliozat montre de façon lumineuse et simple comment cultiver ses compétences parentales, sans se mettre la pression, sans se culpabiliser.
Pour être un parent heureux et confiant, dans une société plus empathique.

Sommaire du livre


Introduction

  • Le droit d’aimer et d’accueillir les émotions avec empathie
  • Le temps des réponses
  • Après les droits des femmes, les droits des enfants, « minorité » invisible
  • Pourquoi tout le monde vous donne des conseils et pourquoi ce n’est pas une bonne idée

1. L’enfance, une période sensible

  • Un médecin curieux et courageux change le monde en dix questions
  • Le risque de retraumatiser est fort
  • Le continuum des violences
  • Éduquer sans violence, c’est la loi
  • Parent sous stress
  • La violence est mauvaise, pas les parents
  • Empathie et autocompassion
  • Changer la culture, protéger les enfants

2. Ne confondons pas stress et trauma

  • Le stress n’est autre que le syndrome général d’adaptation
  • Notre système de sécurité
  • Lire les comportements à l’aune du stress
  • Les expériences positives protègent
  • Nos cerveaux se synchronisent, le stress est contagieux !
  • Les leçons de l’expérience du visage impassible
  • Nos expressions faciales modulent le stress de l’enfant
  • Trop de stress, bonjour les dégâts

3. L’autorité s’exerce sans violence ni autoritarisme

  • Plaidoyer pour davantage d’autorité parentale
  • La discipline imposée par les parents empêche l’émergence de l’autodiscipline
  • L’obéissance déresponsabilise
  • De l’autocratie à la démocratie
  • Alors, on discute ? Non plus
  • Le laxisme est une violence
  • Punir est inutile et contre-productif
  • La peur et la honte n’éduquent pas
  • Pourquoi le time-out est désastreux tant pour l’enfant que pour le parent
  • L’école doit enseigner le respect de la loi

4. L’importance du cadre, du respect de la loi et des règles

  • Les interdits sécurisent-ils les enfants ?
  • Le libre arbitre est essentiel aux humains
  • Les enfants détestent les limites mais adorent les règles
  • Savoir refuser quelque chose à un enfant est une compétence précieuse
  • Enseigner la régulation de la frustration est indispensable
  • Une politique zéro tolérance
  • Les enfants ne cherchent pas les limites, ils cherchent leur parent
  • Éteindre le feu plutôt que l’attiser
  • Pourquoi il ne faut pas « trouver un juste milieu entre autorité et laxisme »

5. La terrible erreur de Freud et ses conséquences

  • Et si Freud avait laissé un indice aux générations futures ?
  • La naissance à Vienne de la parentalité positive
  • Pourquoi la psychanalyse freudienne déteste la parentalité positive
  • L’inceste, totem ou tabou ?
  • De castration en castration
  • La phase orale
  • La phase anale
  • La phase génitale
  • Et si les mères avaient presque toujours raison ?
  • Il est si facile de culpabiliser une maman
  • La mère est-elle vraiment plus fusionnelle que le père, et si oui, pourquoi ?
  • Un papa maternant, c’est pourtant une bonne idée
  • La parentalité positive produirait des enfants rois, qui tyrannisent leurs parents

6. Rien n’est écrit d’avance

  • Contre le mythe de la mauvaise graine
  • Honorer la diversité
  • La parentalité positive ne marcherait pas pour tous les enfants
  • Comment les enfants apprennent et deviennent qui ils sont
  • La construction de la personnalité
  • Les jugements sur les enfants les conditionnent bien plus qu’on ne le croit
  • Se focaliser sur les forces est plus utile que de contrer les faiblesses
  • De l’enfant idéal à l’enfant parfait comme il est

7. La parentalité positive, catalogue d’idées reçues

  • « Positive parenting » et non « positive parenthood »
  • Des approches variées, dites faibles ou fortes
  • La parentalité positive, ça n’a rien de nouveau
  • Pourquoi les programmes sont utiles
  • La parentalité positive ne préparerait pas l’enfant aux réalités qui l’attendent
  • La parentalité positive culpabiliserait les parents

8. La société d’aujourd’hui n’est pas tendre, ni envers les parents, ni envers les enfants

  • Pression sociale et ambivalence sociétale
  • Pourquoi la question du travail se pose-t-elle pour la mère et non pour le père ? Et pourquoi se pose-t-elle ?
  • Il faut un village pour élever un enfant et diminuer le sentiment de culpabilité des mères
  • Le perfectionnisme parental entraîne un sentiment de culpabilité et mène à l’épuisement
  • Déculpabiliser les parents et surtout les mères
  • La parentalité positive prévient le burn-out parental
  • Camoufler son stress sous un sourire est une mauvaise idée
  • La pression à l’« enfant sage »

9. Les vraies raisons des problèmes des enfants d’aujourd’hui

  • Sédentarité et manque de mouvement
  • Soupe chimique et perturbateurs endocriniens
  • Nourriture ultra-transformée, sucre et additifs toxiques
  • Industrie de la puériculture, écrans, publicité…
  • La société de consommation est-elle faite pour les enfants ?

Conclusion

Annexe

Mémo

Remerciements

Les témoignages de nos lecteurs

★★★★★
Belle découverte enrichissante !

Tellement bienveillant !!! A lire pour soi, pour son enfant, à partager avec son/sa conjoint.e ! On se retrouve tous dans les situations décrites ! Ce livre permet de nous rassurer, de découvrir, de comprendre certains comportements de nos enfants, des parents, des adultes. Permet aussi une réflexion sur notre manière de percevoir les émotions de l’enfant et d’avoir quelques clefs en main pour les accompagner au mieux ! Je recommande +++

Marie via Fnac

★★★★★
Un livre qui ouvre de nouvelles perspectives !

Cet ouvrage est parfait. Isabelle Fillozat nous entraîne dans le monde bien compliqué des enfants. Elle nous explique, sans nous l’imposer et nous dire que c’est LA solution et qu’il n’en existe pas d’autres, son point de vue et ses méthodes pour répondre aux besoins émotionnels des enfants. […] Cet ouvrage est organisé en différentes thématiques, environ une page ou deux pour chacune, il est donc facile et agréable à lire car l’on peut s’arrêter facilement après une ou plusieurs thématiques. A lire que vous soyez maman, papa ou professionnels de la petite enfance. Une mine d’informations !

MLD via Amazon
 

★★★★★
Extra !

Ce livre m’a fortement aidé à comprendre mon tout petit, je gère nettement mieux ses « crises », comprends mieux ses émotions et sais mieux comment réagir face à celle-ci. Grâce à ce livre je désamorce des conflits avec les mots justes et appropriés pour mon enfant, je garde mon calme et ne rentre plus en opposition. Je ne dis pas que ce livre nous transforme en parents parfaits, mais plutôt qu’il nous donne des réponses et solutions concrètes pour comprendre et avancer en paix avec son tout petit. C’est un réel soutien pour tous parents, je le recommande vivement.

Ahyude via Amazon

Dialogues avec Fabrice Midal

Livres similaires

Newsletter

Rester informé.e en vous inscrivant à la newsletter. Chaque semaine des ressources, des outils, des exercices dans votre boîte mail.